Quelques précisions sur l’association le Prisme à Idées et son développement futur | Prisme à Idées

L'interdisciplinarité dans la recherche et l'innovation : médias, réseaux, événements".

Quelques précisions sur l’association le Prisme à Idées et son développement futur

2 commentaires

De façon générale, pour assurer le bon fonctionnement du Prisme dans une ambiance agréable, il est important selon nous :

* d’habiter de préférence en région Ile-de-France, pour favoriser les échanges de vive voix, même si ce n’est pas obligatoire;

* de s’intéresser à de multiples approches de la science (sciences « dures » et « douces »; interfaces recherche/expertise/innovation/médias/société…).

Quelques précisions sur l’association Le Prisme à idées

La philosophie générale du Prisme est de favoriser, dans une ambiance qui se veut « sérieuse sans se prendre (trop) au sérieux », la création de liens durables entre générations de personnes passionnées par les sciences et les techniques : chercheurs, journalistes, managers et autres innovateurs. En d’autres termes, la médiation scientifique doit passer, selon nous, par des échanges constants entre jeunes et professionnels établis.

 Les supports du Prisme

Le Prisme dispose de différents supports pour assurer ses activités de médiation :

Le Prisme à Idées, revue interdisciplinaire dont l’originalité a été distinguée par Le Monde et Science Careers, est édité par des jeunes scientifiques pour offrir une première expérience de publication à des jeunes scientifiques (Master, Doctorat, Post-doc ou tout autre premier poste). Pour promouvoir la revue, une grande soirée de lancement est organisée à la sortie de chaque numéro.

Le media web de la revue Le Prisme à Idées, www.prismeaidees.net, qui vise à maintenir un lien entre la rédaction du Prisme et ses publics entre deux numéros de la revue.

Des séries annuelles de portraits de jeunes innovateurs, réalisées en partenariat avec l’Université de Paris-Sud 11 et l’agence Umaps Communication.

Pris(m)e de Tête, un média web intégré au C@fé des Sciences, destiné à favoriser les échanges entres jeunes journalistes et jeunes chercheurs à travers une ligne éditoriale originale : les sciences vues par les sciences humaines et sociales.

 Les spécificités du Prisme

Le Prisme présente de nombreuses spécificités dans le paysage de la médiation scientifique francophone :

un fonctionnement qui favorise les échanges entre professionnels établis et jeunes en formation (processus de peer-review, grandes interviews et conférences annuelles, partenariats avec des groupes tels que La Poste et Veolia)

des dialogues effectifs entre différentes catégories d’innovateurs : jeunes chercheurs/journalistes/managers.

un positionnement qui dépasse le cadre d’un unique établissement académique (partenariats avec l’Université de Paris-Sud, les ENS Ulm et Cachan, l’ESPCI ParisTech…)

 

Les défis à relever par la nouvelle équipe

Depuis sa création en 2007, l’association Le Prisme à Idées s’est lancée avec succès dans la médiation scientifique. Toutefois, de nombreux challenges seront à relever par la future équipe dirigeante. Pour n’en citer que cinq :

– réussir à intégrer harmonieusement les différents supports du Prisme (revue, blog de la revue, média web, portraits, événements…). Par exemple, en agrandissant considérablement la taille actuelle de l’association et en développant un système de franchise à destination de toute la francophonie.

– l’amélioration des contenus de la revue, en favorisant les articles véritablement interdisciplinaires (un même article qui traite en son sein de plusieurs points de vue contrastés; ce qui nécessite un travail de préparation plus conséquent qu’une approche simplement multidisciplinaire où les points de vue sont croisés au sein de plusieurs articles).

– l’obtention d’un partenariat avec une régie publicitaire pour éviter de démarcher les sponsors un par un.

– la diffusion et la distribution de la revue à large échelle.

– obtenir un niveau de financement suffisamment important pour recruter des permanents et pérenniser durablement les activités de l’association (le financement privé actuel est d’environ 6000 euros/an; auquel s’ajoute la fourniture de locaux et autres services par les acteurs publics).

 

Classé dans Actualités

Bookmark and Share

2 commentaires

  1. André le 07 octobre 2012 à 12 h 12 min

    Je suis DR CNRS Emérite et il me semble qu’il y a une place pour l’intergénération; en effet, il y a eu une période plus « faste » à l’indiscipline créative. Je soutiens cependant votre projet et vous souhaite plein succès…
    D’accord pouren discuter directement ou par couuriel.
    Bonne fin de dimanche
    JCA

  2. Alla le 17 mai 2016 à 11 h 25 min

    Just about all I can point out is, I don’t know what to comment! Except nldeeess to say, for the amazing tips which have been shared with this blog. I could think of a million fun methods to read the content articles on this site. Th1#e&r82e7;s no doubt that I will ultimately take a step with your tips on those issues I could never have been able to manage alone. You’re so thoughtful to allow me to be one of those to profit from your useful information. Please realize how great I enjoy the whole thing.

Ajoutez un commentaire

Laisser un commentaire en tant qu'invité :

 
© 2009-2018 Prisme à idées. Réalisation : Umaps Communication - Blog propulsé par Wordpress